Vous vouliez répondre « Oui »,
mais vous avez cliqué sur « Non » ?

En général, des symptômes grippaux apparaissent à la suite d’une infection par le VIH. Cette phase est dénommée primo-infection. L’organisme ne produisant pas encore d’anticorps à cette période, le VIH est à même de se reproduire à une vitesse vertigineuse. En cas de syndrome grippal après un rapport sexuel non protégé, il est donc primordial d’évoquer avec un médecin une possible infection par le VIH. Important : à ce stade, pratiquer uniquement le Safer Sex, même dans les relations stables.

Faire passer
le mot

Recommander le manifeste

disent oui au manifeste LOVE LIFE

Filter:

HIV & CO

PRIMO-INFECTION

Des symptômes similaires à ceux de la grippe apparaissent souvent entre quelques jours et quelques semaines après une infection par le VIH. Cette phase est appelée « primo-infection ». Quiconque présente, après un rapport sexuel non protégé, des symptômes tels que la fièvre, une sensation d’épuisement, des sueurs nocturnes, des ganglions enflés ou une éruption cutanée devrait évoquer immédiatement avec un médecin une possible infection par le VIH.  

La primo-infection s’exprime d’une manière plus ou moins virulente selon les personnes, tandis que les symptômes n’apparaissent pas dans tous les cas.  

> La vidéo d’information sur la primo-infection vous en dira plus sur la manière de détecter à temps le VIH :